MENU

Collection fantastique

1244
0

Le souffle fantastique est une hésitation devant la manière de dissiper un mystère, une lutte entre la tentation du surnaturel et la volonté du quotidien.

Finné Jacques, La Littérature fantastique, Essai sur l’organisation surnaturelle, 1980, Édition de l’Université de Bruxelles, p. 44.

Projet de fin d’études poursuivant le travail de questionnement du mémoire de recherche professionnel.

Conception de la nouvelle identité graphique de la collection « Fantastique » du Livre de Poche autour de la notion d’incertitude, caractéristique de ce genre littéraire.

Les visuels « abstraits » appliqués à l’ensemble des supports ont été conçus dans le but de provoquer le doute chez le lecteur en s’appuyant sur le phénomène de la paréidolie. Cette illusion d’optique entraîne l’identification de formes reconnaissables dans un stimulus visuel informe en fonction des attentes et prédispositions de l’observateur (le même principe est mis à profit dans le célèbre Test de Rorschach).

Le logotype du Livre de Poche se déforme au fil des couvertures et définit l’identité de la collection davantage à travers une sensation, une impression, plutôt qu’un mot.

Cette notion de métamorphose est renforcée par la révélation, une fois la nuit tombée, des noms des cinq premiers auteurs de la collection ainsi que de la déformation du logotype ordinaire de la maison d’édition sur le support de l’affiche abribus.

Ce mouvement, cette transformation s’exprime également à travers une affiche digitale ainsi qu’un mini-site dédié à la collection.