MENU

Collection fantastique

Le souffle fantastique est une hésitation devant la manière de dissiper un mystère, une lutte entre la tentation du surnaturel et la volonté du quotidien. Finné Jacques, La Littérature fantastique, Essai sur l’organisation surnaturelle, 1980, Édition de l’Université de Bruxelles, p. 44. Projet de fin d’études poursuivant le travail de questionnement du mémoire de recherche professionnel. Conception de la nouvelle identité graphique de la collection « Fantastique » du Livre de Poche autour de la notion d’incertitude, caractéristique de ce genre littéraire. Les visuels « abstraits » appliqués à l’ensemble des supports ont été conçus dans le but de provoquer le doute chez le lecteur en s’appuyant sur le phénomène de la paréidolie. Cette illusion d’optique entraîne l’identification de formes reconnaissables dans un stimulus visuel informe en fonction des attentes et prédispositions de l’observateur (le même principe est mis à profit dans le célèbre Test de Rorschach). Le logotype du Livre de Poche se déforme au fil des couvertures et définit l’identité de la collection davantage à travers une sensation, une impression, plutôt qu’un mot. Cette notion de métamorphose est renforcée par la révélation, une fois la nuit tombée, des noms des cinq premiers auteurs de la collection ainsi que de la déformation du logotype ordinaire de la maison d’édition sur le support de l’affiche abribus. Ce mouvement, […]
Read More ›

Le Souffle fantastique

Le souffle fantastique est une hésitation devant la manière de dissiper un mystère, une lutte entre la tentation du surnaturel et la volonté du quotidien. Finné Jacques, La Littérature fantastique, Essai sur l’organisation surnaturelle, 1980, Édition de l’Université de Bruxelles, p. 44. Mémoire de recherche professionnel.
Read More ›

Riso 98

Une coupe du monde imprimée Workshop de trois jours en compagnie du collectif Super Terrain autour du film documentaire Les yeux dans les Bleus de Stéphane Meunier, sorti en 1998. Réalisation de 55 images imprimées en risographie interprétant graphiquement l’ensemble du documentaire par séquences minutées. 55 images pour 110 minutes Conception de 4 images par participant Couverture, index et 5 images conçus par Super Terrain
Read More ›

Back to the Future

Workshop de deux jours sous forme de carte blanche avec pour thème « Back to the Future ». Une seule consigne : aucun accès à l’informatique. Conception et réalisation d’un jeu de plateau reprenant le contexte du thème. La mission des joueurs : replacer sur un axe temporel les événements, inventions et personnages célèbres, passés ou présents, qui ont disparu à la suite d’un accident provoqué par le Doc. Un groupe de 12 personnes Autonomie totale 1 photocopieuse noir et blanc 1 machine à écrire 8 bombes de peinture 18 exemplaires du jeu
Read More ›

Armes de pointe

Participation au fanzine hors-série de l’association Les Graphistes Affichés sur le thème de la liberté d’expression après les attentats de Charlie Hebdo.
Read More ›

Octopus

Création de ligatures pour l’Univers Ultra Condensed, dessiné par Adrian Frutiger entre 1954 et 1957. Cette typographie, conçue à l’origine pour être universellement intelligible, est ici détournée de sa fonction première du fait des nombreuses ligatures créées atteignant parfois la limite du seuil de lisibilité.
Read More ›

Cross the line

Expérimentation autour de la notion de moirage. Le croisement des différentes trames linéaires vient révéler de nouvelles formes.
Read More ›

Fantastypo

Workshop d’une semaine avec le graphiste et typographe Jean-Jacques Tachdjian autour de la création d’une typographie hybride et d’une couverture pour une édition en commun sur le thème « Dans quel monde fantastique vivons-nous ?/! » Une douzaine de typographies différentes ont ainsi été découpées et combinées afin de former la Fantastypo. Les contours des caractères créés sont superposés sur la couverture, fantômes filaires provoquant une illusion de profondeur par leur variation de taille.
Read More ›

L’événement du dessin

Compte-rendu photographique et éditorial d’une performance explorant l’influence des mouvements du corps sur le dessin à travers la notion de trace, d’un espace « dérangé » par le geste. La répétition des mouvements et le rythme ainsi produit sont retranscrits à travers la duplication de certaines photographies dans une mise en page épurée.
Read More ›